La mise au point sur le coaching

Coaching : la grande mise au point

Plutôt que de l'écrire moi-même, j'ai trouvé que cet article de David Laroche résumait parfaitement ce qu'est le coaching.

Par David Laroche

Idée reçue n°1️⃣ : Le coaching est un métier.

Alors, le coaching PEUT être un métier. 

Mais la réalité du terrain, c’est que la majorité des personnes qui intègrent mon école de coaching ne deviennent JAMAIS coachs. Ce sont plutôt : 

  • Des managers qui veulent apprendre à mieux communiquer avec leurs équipes. 
  • Des médecins, infirmières, aide-soignants, kinés, qui veulent apprendre à mieux accompagner leurs patients.
  • Des personnes qui veulent avoir plus d’impact sur leur partenaire, leurs enfants, leurs amis… et approfondir leurs relations.

Donc même si certains en font effectivement un business, pour la majorité, le coaching c’est avant tout une palette d’outils actionnables au quotidien qui permettent de mieux comprendre l’autre, d’éviter les malentendus, d’apaiser les tensions en quelques minutes, et d’avoir des conversations plus impactantes (qui créent des déclics et débloquent des situations). 

Bref, des outils qui transforment TOUTES tes relations, pro comme perso.

Idée reçue n°2️⃣ : La thérapie, c’est mieux que le coaching.

Alors… non. Mais inversement, je ne pense pas que le coaching soit mieux que la thérapie. Parce que la réalité c’est que chaque approche a ses propres forces – mais qu’utilisées seules, elles sont incomplètes.

Car la thérapie revient sur le passé, et c’est top d’explorer les racines du problème pour mieux le comprendre (et donc SE comprendre).

Mais comprendre sans rien changer de concret… ce n’est pas hyper utile. 

C’est là la force du coaching : définir des objectifs et des stratégies pour passer à l’action, et voir enfin des vrais changements dans sa vie.  

Idéalement, un accompagnement efficace va donc combiner les deux approches : s’attaquer aux obstacles ancrés dans notre histoire, et utiliser ces découvertes comme leviers pour construire le futur.

D’ailleurs, c’est exactement l’idée derrière le coaching « Je retrouve du SENS à ma VIE ».

Idée reçue n°3️⃣ : Coacher, c’est donner des conseils. 

Ah, la fameuse confusion entre coaching et consulting ! 

Beaucoup assimilent le coaching à un truc un peu passif où la personne raconte ses problèmes, et attend de l’autre qu’elle lui dise quoi faire pour aller mieux.

Un coach, c’est comme une sage-femme : 

Il est là pour faire accoucher l’esprit de la personne et l’aider à avoir accès à ses propres réponses… pas pour accoucher à sa place !

Idée reçue n°4️⃣ : Le coaching sert uniquement à aider l’autre. 

En fait, une fois qu’on a acquis les outils qui permettent de remettre de l’ordre dans l’esprit des autres…

Qu’est-ce qui nous empêche de les utiliser pour nous-mêmes ? 

D’ailleurs, c’est assez puissant quand tu sais que quel que soit le challenge auquel tu fais face, tu ne dépends plus d’une personne extérieure pour le surmonter car tu as déjà tous les outils qu’il te faut.

Idée reçue n° 5️⃣ : je peux apprendre les outils du coaching en lisant des livres ou en regardant des vidéos Youtube. 

Aucun pilote n’a appris à voler en lisant seulement le manuel de l’avion. Et aucun médecin n’a appris à soigner en regardant Docteur House.

Pour le coaching comme pour n’importe quelle discipline, la seule façon d’être opérationnel en situation réelle, c’est de combiner la théorie avec beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de pratique – et pas n’importe laquelle : 

Une pratique ciblée, supervisée, où tu reçois le feedback de quelqu’un de plus avancé que toi.

Idée reçue n°6️⃣ : Le coaching est réservé aux personnes désespérées/aux personnes très performantes. 

Qu’on soit l’un ou l’autre (ou n’importe quoi au milieu), on fait tous face à des challenges qui créent du bruit, du doute, et de l’incertitude. 

La mère de famille face à un enfant récalcitrant, le CEO perdu quant à la meilleure stratégie pour son business, un jeune diplômé déprimé parce que son job ne lui correspond pas… 

Quelle que soit la magnitude du problème, les outils du coaching peuvent nous aider à naviguer en offrant une clarté qui permet de prendre des décisions plus alignées avec ce qui compte vraiment.

Idée reçue n°7️⃣ : Le coaching n’est qu’une tendance, il ne durera pas.

La popularité du coaching n’est pas une tendance passagère, mais le reflet de bouleversements socio-culturels de fond. 

À l’époque de nos grand-parents, le chemin était souvent tout tracé : même job toute sa vie, même partenaire, on voit tous les jours les mêmes personnes…

Mais aujourd’hui, la vie est plus imprévisible.

On peut changer de jobs et de partenaire plusieurs fois dans une vie, on a accès à des modes de vie très différents grâce aux réseaux sociaux…

Bref, on a plus de choix. Mais qui dit plus de choix dit aussi : peur de faire le mauvais. Tout ça génère du stress, des doutes, et donc… un besoin d’accompagnement dans tous les domaines de la vie. 

C’est pour ça que le coaching a explosé ces dernières années – et qu’il est d’ailleurs devenue l’industrie la plus en croissance juste derrière les nouvelles technologies (source : Start Up magazine).

Idée reçue n°8️⃣ : Il n’y a que le coaching de vie. 

Ce qui est cool c’est que ces dernières années, le coaching a tellement gagné en popularité qu’il y a plein de sous-niches qui se sont développées. 

Coach business, coach bien-être, coach spiritualité, coach relationnel…

Plus besoin de rentrer dans un moule et de ressembler à des clones. Il y a un coaching pour chaque personnalité et chaque centre d’intérêt. 

Idée reçue n°9️⃣ : Un coach ne peut pas aider une personne s’il n’a pas lui-même vécu la situation. 

Ceux qui pensent ça partent du principe qu’il existe une solution type avec des étapes bien précises pour résoudre chaque problème. 

Sauf que ce n’est pas vrai. Car quand bien même j’aurais vécu la même situation qu’une autre personne, ce qui a marché pour moi ne marchera pas forcément pour elle. 

C’est pour ça que je le répète : coacher, ce n’est pas conseiller. 

C’est accompagner l’autre à trouver ses propres solutions, celles qui correspondent à SA personnalité, SON histoire, SA sensibilité, etc.

Idée reçue n° 🔟 : Le coaching est inefficace.

C’est vrai. Comme pour toute expertise, le coaching peut être inefficace si les outils sont mal appliqués.

Le piège le plus fréquent qui empêche le coaching d’avoir un impact maximal ? 

Mettre de l’énergie à essayer de résoudre le mauvais problème… 

Retour en haut