Connaissez-vous les différentes étapes énergétiques d’une émotion ?

Intensité des émotions

En cette rentrée académique où les émotions, diverses et variées, peuvent se manifester, j’aimerais vous éclairer sur les différentes étapes énergétiques d’une émotion.  Mais qu’est-ce donc ?  Et si finalement, nos états émotionnels n’étaient composés que d’une seule émotion mais à des intensités différentes.

Pour donner une image plus parlante, vous savez que l’eau peut se retrouver à différents états :

  • En-dessous de 0 degré, elle se transforme en glace ou glaçons ; elle est donc solide et de couleur bleutée.
  • A température ambiante, c’est de l’eau courante comme celle que l’on a dans un verre d’eau ; elle est transparente.
  • Au-delà de 100 degrés, l’énergie d’agitation des molécules est très élevée et l’eau ne tient même plus dans un récipient ; c’est de la vapeur.

 

Eau H20

Pourtant, il s’agit toujours de la même molécule H20, celle de l’eau. En fonction de la température, l’eau prend donc divers aspects ; sa nature est toujours la même mais elle change d’état et dès lors de consistance, de couleur, de température.  Plus vous descendez en température, plus le niveau de circulation d’énergie est faible, voire totalement inexistant.  Les liaisons entre les molécules sont tellement faibles qu’on n’arrive même pas à les casser.  Pour passer de l’état de vapeur à celui de glace, vous aurez eu besoin d’abaisser la température et de ralentir l’énergie disponible.

 

Il en va de même de l’émotion lorsque nous la plaçons sur une échelle énergétique. Comment se passe ce phénomène ?

Echelle énergétique des émotions
Enthousiasme

Enthousiasme

Quelle est la catégorie d’émotions qui est porteuse de la plus grande énergie ? Lorsque vous êtes joyeux, plein de vie, vous êtes dans l’enthousiasme.  Étymologiquement, enthousiasme vient de « En Theos », ce qui veut dire « être rempli de Dieu ».  L’enthousiasme est une énergie divine, d’amour, d’auto-guérison mais c’est aussi l’énergie sexuelle puisque c’est l’énergie de vie. Sur l’échelle énergétique, nous allons la placer en numéro sept.

Douleur

 C’est le sixième stade sur l’échelle énergétique des émotions.  La nature de l’émotion est toujours bien la même; comme celle de l’enthousiasme. A l’image de l’eau qui change d’état, changer d’intensité d’émotion n’a rien de positif ou de négatif.  Il n’y a pas de jugement à avoir par rapport à la douleur. En réprimant votre enthousiasme, vous ressentez de la douleur émotionnelle.

Douleur

Dans notre système d’éducation, nous avons appris à réprimer nos émotions, à ne pas trop les manifester.  « Ça ne se fait pas, ce n’est pas convenable ».  Toutes ces croyances sont autant d’entraves éducatives qui « bloquent » l’émotion d’énergie.  Or, si vous bloquez une émotion, vous aller ressentir une douleur qui peut ne pas être spécialement physique.  C’est une douleur émotionnelle parce que vous résistez au flux naturel d’énergie.

Si vous ne manifestez plus votre joie, vous allez ressentir une certaine douleur. 

Colère

Colère

Et si vous continuez à résister à cette douleur, vous allez vous contracter de plus en plus et finir par vous mettre en colère.  Par exemple, si vous vous tapez sur un doigt, vous allez ressentir beaucoup de douleur mais vous allez également crier de colère.

La colère est une des émotions désagréables les plus élevées au niveau énergétique. Mais c’est aussi une énergie qui va être un moteur pour passer à l’action. Si vous accueillez et acceptez la colère, et dès lors que vous profitez de cette énergie, de ce mouvement, ça va vous mettre en mouvement, en action.  La colère est une émotion extraordinairement utile. Gandhi était l’apôtre de la non-violence mais au départ, c’est la colère qui lui a permis de faire des actions puissantes en canalisant cette colère. Cependant, la colère est mal aimée et est souvent mal comprise. Elle correspond au cinquième stade sur l’échelle énergétique.

Tristesse

Tristesse

Si vous continuez à réprimer votre énergie, si vous refoulez la colère, que va-t-il se passer ? Votre niveau énergétique baisse encore d’un cran et vous allez éprouver de la tristesse. C’est toujours la même nature de l’émotion, mais l’intensité diminue encore. C’est de la colère refoulée. Quand vous ravalez votre colère, vous tombez dans des tristesses infinies. Vous pouvez être triste pour bien des raisons ; c’est un sentiment diffus mais dans tous les cas, il reflète une forme d’abandon face à un événement. C’est le quatrième stade sur l’échelle énergétique.

Peur

Peur

Si vous résistez à la tristesse et que vous ne voulez même pas pleurer (… « un garçon, ça ne pleure pas … »), vous aurez encore moins d’énergie disponible que vous pourrez utiliser pour agir et poser des actes.  Et la peur va arriver : « je suis paralysé de peur, je n’ose plus faire quoi que ce soit comme acte ».  On est bien loin de l’enthousiasme et l’énergie à notre disposition diminue de plus en plus. C’est le troisième niveau sur l’échelle énergétique. Il y a des gens qui vivent pendant des années et des années dans la peur : la peur d’agir, la peur de réagir, la peur de prendre soin de leurs besoins…

Dépression/Burn-out

Dépression / Burn-out

Et à un moment donné, ils vont tomber dans la dépression ou le burn-out. Bien que dépression et burn-out ne soient pas comparables dans leur origine, leur niveau énergétique est cependant le même. Cette énergie est quasi inexistante et vous ressentez une énorme fatigue, un énorme « ras-le-bol », une lassitude. C’est le sixième niveau dans la dégringolade de l’énergie.  Il y a encore un tout petit peu d’énergie mais il faudra aider ces personnes à la retrouver par un travail collaboratif d’aide, de coaching et de techniques précises pour remonter l’échelle énergétique. C’est la nuit noire de l’âme, comme la nommait Saint-Augustin. L’angoisse devient si forte qu’elle en paraît insupportable.

Imaginez la situation suivante.

Vous avez un nouveau job qui vous plaît énormément.  Chaque matin, c’est plein d’enthousiasme que vous vous réveillez et que vous vous rendez sur votre lieu de travail. Mais voilà que votre collègue commence à vous lancer des piques de temps en temps. Au début, ce n’est qu’une petite critique à laquelle vous ne portez pas attention.  Mais les semaines passent et vous ressentez de plus en plus la douleur s’installer en vous lorsque vous êtes face à ce collègue qui s’acharne de plus en plus sur vous. Et puis un beau jour, vous n’en pouvez plus: vous explosez! Vous vous fâchez tout rouge! « C’est inconcevable de me traiter comme ça! ».

Malheureusement, cette colère n’a rien changé à l’attitude de votre collègue. D’une part, il continue à vous harceler et d’autre part, vous vous sentez de plus en plus profondément triste. Vous n’arrivez plus à faire face à cette situation. Et vous avez même peur maintenant d’aller travailler … Le burn-out vous guette …

Vous voyez comme votre énergie a pu dégringoler en quelques temps …

« Toute ressemblance avec des faits et des personnages existants ou ayant existé serait purement fortuite et ne pourrait être que le fruit d’une pure coïncidence » …

Inconscience

Inconscience

Cependant, si la dépression continue, vous pouvez arriver dans un état d’inconscience.  Ce n’est plus une émotion mais un processus de protection que la nature a mise en place pour ne plus être conscient, dans l’instant présent, de toutes les difficultés auxquelles vous devez faire face. Il semble que l’esprit ou le corps aient atteint l’extrême limite de son endurance et qu’ils doivent maintenant abandonner. Il ne reste apparemment plus rien à envisager que la destruction ou l’anéantissement. L’inconscience se trouve au niveau 1.

Echelle énergétique des émotions

Echelle énergétique émotions

Comme vous l’aurez constaté, les émotions ne sont en fait que d’une seule et même nature mais peuvent varier d’intensité et de ressentis. Vous avez dès lors la possibilité de passer d’un état à l’autre en reboostant votre énergie pour revenir dans l’état qui en contient le plus, celui de l’enthousiasme ! Pour cela, il existe diverses techniques et si ceci vous intéresse, je me ferai une joie de vous accompagner que ce soit par les fleurs de Bach ou par un coaching plus complet.

En ce début d’année académique, je vous souhaite de tout cœur de mettre de l’enthousiasme et de la vie dans vos projets, dans votre vie sentimentale, dans vos actions.

Sources:

  • La guérison par les Fleurs de Bach, Dr Edward Bach, Le courrier du livre, 2015
  • Jean-Jacques Crèvecoeur, l’Académie de la Vie en Mouvement, 2017-2023

Si vous désirez vous faire accompagner, le programme « Je retrouve du sens à ma vie » vous y aidera. 

La première consultation est GRATUITE.

Vous pouvez télécharger le premier chapitre de mon livre «Guérir d’un burnout par soi-même? C’est possible» en vous abonnant à la Newsletter.
Ce livre est offert à toute personne qui suivra le coaching de 6 mois.

Souscrivez à la Newsletter mensuelle

Et téléchargez le 1er chapitre du livre
Retour en haut